À la Une


Communiqué ARAQ au sujet du COVID-19

COMMUNIQUÉ  en lien avec le COVID-19

Drummondville, 12 mars 2020 – 15 h — Le premier ministre François Legault a demandé à tous les organisateurs d’événements publics de plus de 250 personnes tenus à l’intérieur de bâtiments de les annuler jusqu’à nouvel ordre. Les fédérations aquatiques concernées sont à pied d’œuvre pour transmettre ce message à leurs membres. L’Association des responsables aquatiques du Québec (ARAQ) considère que cette directive s’applique aussi aux centres aquatiques qui ont une capacité de plus de 250 baigneurs et recommande de limiter à 250 le nombre de baigneurs maximal dans la piscine en même temps.

Le moment est propice également pour faire le point sur le danger que pose la COVID-19 dans les installations aquatiques. Le virus ne survit pas plus de 15 minutes dans une piscine où les paramètres physico-chimiques sont conformes aux normes, que l’on peut consulter ICI En soi, une piscine n’est pas un lieu particulièrement favorable à la propagation, ce sont les contacts avec les personnes porteuses du virus qui représente un risque.

Cela dit, il est important que les gestionnaires aquatiques connaissent la situation et puissent agir en toute connaissance de cause. Pour faire le point, Éric Hervieux, responsable du comité de la qualité de l’eau à l’ARAQ, a formulé certaines recommandations (source >) :

Sachant que la COVID-19 peut survivre sur une surface humide plus de 6 jours, il est recommandé de nettoyer et désinfecter les planchers des vestiaires et de la promenade au moins tous les jours.

Sachant que la COVID-19 peut survivre sur une surface sèche plus de 6 heures, il est recommandé de désinfecter les poignées de porte, les toilettes, les robinets, les mains courantes, les boutons d’ascenseur, les tables et les comptoirs fréquemment (voir ici >) .

Il est recommandé de rendre disponibles et d’offrir aux usagers des distributeurs de désinfectant pour les mains.

On vous invite à afficher, près des lavabos, les directives de Santé Canada concernant le nettoyage des mains (source >).

On vous demande enfin de faire savoir que, par mesure préventive, les usagers des piscines publiques sont invités à ne pas fréquenter la piscine s’ils sont porteurs d’un virus, celui de la grippe par exemple.

L’ARAQ vous invite à suivre l’actualité. Les fédérations aquatiques (FNQ, WP, FNA, PQ et SS) vont émettre des directives précises par voie de communiqué dans les prochaines heures. La Société de sauvetage va notamment publier un communiqué indiquant les mesures à prendre pour les cours de formation, compte tenu de la proximité requise entre les participants dans certains cas.

L’ARAQ est consciente de son rôle quand il est question d’assurer des lieux de pratique d’activités aquatiques sécuritaires.

Vous serez informé de tout changement dans les consignes via le groupe Facebook ou par courriel.

Lucie Roy
présidente, ARAQ